[r]OC[k]TOGONE Episode 7

Bienvenue dans le [r]OC[k]TOGONE. Chaque semaine le trône d’une année du rock n’ roll est en jeu. Max et Stéphane choisissent chacun un poulain à défendre et ils s’affrontent dans le [r]OC[k]TOGONE : pas de règle, tous les coups sont permis, un seul gagnant et un seul perdant. L’album victorieux aura l’honneur d’intégrer le [r]OC[k]TOGONEHALL OF FAME où vous retrouverez le meilleur album rock de chaque année, de 1970 à 2020.

Cette semaine, il y a du très gros son au programme, duel de poids lourds, puisque nous nous attaquons à l’année 2000 avec [R] de Queens of the Stone Age et WHITE PONY de Deftones.

A la fin de chaque épisode Max et Stéphane ajouteront une chanson de leur prétendant aux playlists Spotiy et Deezer [r]OC[k]TOGONE pour faire du bien à vos oreilles.

https://www.deezer.com/fr/playlist/7061323564

N’hésitez pas à nous dire dans les commentaires que est, selon vous, le meilleur album rock de l’an 2000.

Bonne écoute à toutes et à tous et faîtes du bruit !

6 réponses sur “[r]OC[k]TOGONE Episode 7”

  1. Avec un pseudo comme le mien je vais citer…..
    Slash’s Snakepit – Ain’t Life Grand?
    🙂

    Mais attention je préfère  »It’s Five O’Clock Somewhere » sorti en 95 qui est pour moi un des plus grand album rock de tout les temps !!!

  2. J’ai pas encore écouté l’épisode, mais franchement, White Pony contre (R) ça se fait pas… On devrait pas avoir à choisir entre son père et sa mère. Vous n’avez pas de cœur

  3. Ni l’un ni l’autre pour ma part. Faut dire que 2000, c’est l’année de The hour of Bewilderbeast (Badly Drawn Boy), Heartbreaker (Ryan Adams) et de NYC Ghosts and Flowers (Sonic Youth) qui ne sont pas très groçons mais qui comptent dans ma musique…

    Donc, en terme de groçon, il me reste Mer de noms (A Perfect Circle), Brave New World (Iron Maiden), Renegades (RATM), Relationship of command (At The Drive In), Conspiracy of one (The Offspring), Primitive (Soulfy) et Physicist (Devin Townsend).
    C’est à ce dernier que va mon vote. Brutal, volumique, viscéral (quelle voix!), inventif (pas encore totalement dans ses aspirations futures mais pas non plus en mode Strapping Young Lad – un album de transition quoi) et sonore, ça reste énorme!

    Toujours un plaisir de vous entendre jouter! 🙂

  4. En 2000 il y avait aussi « The Distillers » (premier album vénère de)
    et « The Dwarves Come Clean » (énième album fou de)

    Mais bon, [R] et White Pony, pour celles et ceux nés dans les années 80 c’est clairement des incontournables, comme Nevermind ou Vitalogy pour moi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *